Missions

Élogie gère son patrimoine avec un double objectif : donner satisfaction aux locataires qui aspirent à un habitat confortable et à de bonnes relations avec leur bailleur, veiller à la valorisation du patrimoine en s'assurant de l'entretien, de la maintenance et de la mise à niveau des équipements comme du bâti.

Elle inscrit sa politique de développement dans le cadre des exigences du Plan Climat adopté par le Conseil de Paris.


Le parc locatif de la Élogie, dans sa totalité, fait l'objet de droits de réservation ; ce sont donc les réservataires, la Ville de Paris essentiellement, mais également les organismes gestionnaires du 1% logement et certaines administrations, qui désignent les candidats locataires. Élogie attribue ensuite les logements aux candidats désignés.

Pour contribuer à l'accroissement de l'offre de logements sociaux à Paris, Élogie développe son activité tant en matière de maîtrise d'ouvrage, en acquisition-amélioration qu'en construction neuve, dans le cadre de ses relations avec la Ville de Paris et du partenariat avec l'Assistance publique-hôpitaux de Paris, mais également par son action directe.

Élogie investit non seulement pour entretenir le patrimoine, mais également en apportant une part de fonds propres au financement des nouvelles opérations.

Élogie joue un rôle essentiel dans le rééquilibrage des implantations de logements sociaux dans l'hyper centre et l'ouest de Paris.


Retour en haut de page


Historique

Créée en 1931, la SGIM (Société d’Économie Mixte) a construit et géré de nombreux immeubles de logements pour le compte de la Ville de Paris.
Aujourd'hui devenue Élogie, elle contribue en qualité de maitre d’ouvrage, à la création de près de 400 logements sociaux nouveaux chaque année.
Grâce au soutien de la Ville de Paris et forte de ses 300 collaborateurs, Élogie inscrit sa politique de développement dans une démarche de qualité de service aux habitants, une attention particulière portée à la conception, à l’usage et à la sobriété énergétique de ses opérations.


1931

Création de la Société de gérance d'immeubles municipaux, dans le cadre du décret Poincaré de 1926 autorisant les communes à prendre des participations minoritaires (limitées à 40%) dans des sociétés ayant pour vocation la construction et la gestion de logements sociaux. La Ville de Paris et des partenaires privés deviennent actionnaires de la SGIM pour construire et gérer pour le compte de la Ville un programme ambitieux de 3 600 logements dans la capitale.

1935 - 1986

Pendant cinquante ans, la SGIM gère ce patrimoine en application de la convention conclue avec la Ville de Paris en 1931 et réalise de nouvelles opérations.
La SGIM, société d'économie mixte, se trouve dans une situation dérogatoire car depuis 1983, le capital des Sem doit être détenu majoritairement par les collectivités locales.

1986 - 2000

La SGIM produit ou acquiert plus de 2 200 logements sociaux et intermédiaires, directement ou pour le compte de la Ville de Paris.

2006

A l'échéance de la convention de 1931, la Ville de Paris, souhaitant légitimement prendre le contrôle de la société pour mieux maîtriser son action, en cohérence avec la politique de logement à Paris, l'actionnaire majoritaire historique (holding du groupe Rothschild) se retire, laissant à la Ville de Paris, le soin de reconstituer l'actionnariat.
La Ville de Paris a cédé 20% des titres à la Caisse des Dépôts et conserve 80% du capital. La SGIM s'est dotée d'un nouveau président et d'un nouveau directeur général. La convention de 1931 est résiliée, le patrimoine concerné est transféré à la SGIM dans le cadre d'un bail emphytéotique.

2009

Dans le cadre de l'évolution de ses sociétés d'économie mixte, la Ville de Paris a transféré au 1er janvier 2009 la branche logement de la SemPariSeine vers la SGIM (2 000 logements) ce qui lui permet de renforcer son activité de gestion du logement social.

6 mai 2013

La SGIM devient Élogie, elle gère plus de 16500 logements dans Paris intra-muros, ainsi que dans des sites en première couronne.

1931 - 1935

Réalisation de près de 3 500 logements, gestion du parc locatif (logements et commerces en pied d'immeuble).










1986

La Ville de Paris proroge la convention de 1931 jusqu'en 2006.
La SGIM se voit confier par la Ville la gestion des immeubles préalablement confiés à la Compagnie Parisienne de Gestion, ce qui représente 3 600 logements environ ; la société devient plus importante et peut organiser son propre développement.


2001 - 2006

Les logements du domaine privé de la Ville de Paris, gérés par la SGIM, sont vendus ou transformés en logements sociaux.
La SGIM acquiert auprès d'Axa 837 logements qui deviennent des logements sociaux.
Durant cette période, la SGIM réalise également quelques nouvelles opérations, en acquisition-réhabilitation et en construction neuve.



2006 - 2008

Mise en oeuvre d'un plan d'action visant à moderniser la société, à renforcer ses relations avec les locataires et à contribuer au développement de l'offre locative nouvelle à Paris.



2013

Suite à la fusion-absorption de la SEMIDEP par la SGIM, cette dernière intègre à compter du
1er janvier 2013, 1 817 logements familiaux parisiens dans son patrimoine, répartis sur une soixantaine de sites ainsi que 670 logements ou places en résidences collectives en gestion déléguée (foyers, CHU, résidences pour étudiants, RPA, etc.).

15 décembre 2016

Élogie et la Siemp ont fusionné pour devenir Elogie-Siemp
Élogie-Siemp, 3ème bailleur social de la Ville de Paris avec ses 30 000 logements, est désormais mieux armé pour atteindre les objectifs ambitieux qu’elle s’est fixé en matière de construction de logements sociaux et de qualité du service rendu aux locataires.



Participer à la construction de la Ville de demain, poursuivre une politique ambitieuse de production de logements, contribuer à valoriser le patrimoine, participer au mieux-vivre ensemble, renforcer la présence des gardiens sur le terrain, reconfigurer le réseau des agences pour un meilleur service de proximité... Ce sont autant de perspectives qui constituent une ambition commune pour bâtir l’avenir.
 
Élogie-Siemp s’installera dès juin prochain dans son nouveau siège social situé 8 boulevard d’Indochine dans le 19e arrondissement.